Portrait Zeyno BD.PNG

Faisons connaissance

Mon parcours d’accompagnatrice a commencé par la pratique des arts et de la recherche : danse, art plastique, écriture et écoute.

J’ai commencé dès 13 ans par une formation professionnelle de danse à l’école de Pina Bausch, d’où je tiens ma connaissance du corps. Après le bac j’ai fait un an de stage à la clinique universitaire d’Aix la Chapelle en Art-thérapie puis j’ai suivi une formation en Eutonie en Suisse.

Ma soif d’apprendre, de comprendre l’Homme et son rapport à l’autre et à soi, m’amène à faire une formation en Analyse Transactionnelle à Paris.

Je développe parallèlement la méditation (Vipassana, Zen, Mindfullness), les Yoga Tantra avec Daniel Odier et Sudheer Roche. J’ai suivi des stages de formation en Constellations familiales avec plusieurs praticiens français et allemands. J’ai dirigé des séances de développement personnel par la puissance de l’Art pour lesquelles j’ai mis au point des méthodes pour l’accompagnement individuel et collectif.

Depuis 2019, je suis formatrice certifiée par le CNVC.

Artiste.jpg

Mon parcours

Artistique

Je suis née en Allemagne où je me suis tournée très tôt vers l’art. J’ai poursuivie mes études d’art à l’école des Beaux-Arts de Kassel où j’ai obtenue mon diplôme avec un travail monumental sur « le sens de la vie », hommage à la danseuse Mary Wigman et sa chorégraphie « les sept danses de la vie ».

En 1993 je suis nommé responsable des stages et séminaires au musée Ludwig en Allemagne, où je me suis faite connaître pour mes stages de peinture expérimentale et Art et Communication.

Depuis 2006 je suis Docteur en Sciences, Esthétique et Philosophie des Arts – Université Paris VIII

Artiste peintre professionnelle, j’expose depuis vingt ans en France et en Allemagne.

Je donne des conférences et publie sur la « puissance de l’art », sur l’Amour et je participe à des colloques, entre autre à l’INHA Paris, à l’université Paris VIII et au musée d’art moderne de la ville de Céret.

Mes œuvres se trouvent dans des collections publiques, chez des particuliers et dans diverses entreprises. 

En 2013, j’ai écrit « L’Ève nouvelle », un essai que vous pouvez trouver en cliquant sur l'image.

Depuis qu’elle se souvienne, Zeyno Arcan cherche l’amour. L’Amour avec un grand A, cet Amour qui doit forcément exister, vu que « tout le monde » semble vouloir le trouver aussi. Ses recherches sont d’ordre artistique, esthétique, philosophique, tournées vers la connaissance. Un jour, à force de vouloir connaître l’Amour, elle vit une révélation...Ne sachant comment parler de l’indicible, elle se tait. Jusqu’au jour où elle reçoit un e-mail de sa fille adoptive de dix-huit ans, lui posant quatre questions essentielles sur l’amour. Comment parler d’amour sans prendre en considération la passion qui se confond avec lui ? Comment parler d’Amour sans parler de Dieu, et comment donner envie d’aimer à une jeune femme, chamboulée par ses pulsions passionnelles qu’elle vient à peine de découvrir, et qu’elle prend, bien évidemment, pour la preuve irréfutable de la grandeur de son Amour ? Afin de lui répondre, Zeyno rassemble ses pensées et ses sentiments, ses souvenirs et ses recherches dans ce petit essai « l’Eve nouvelle ». En partant du « paradis » où toute cette confusion semble avoir commencé, elle tente de donner une nouvelle chance à l’Eve d’aujourd’hui, dans l’espoir que l’amour et la passion peuvent se vivre libérés de leur dualité du bien et du mal.