Scéno-graphie

Quand elle a envie de se “ faire une toile ”, Zeyno Arcan ne se rend pas forcément au Cinéma, mais elle invite des acteurs dans son atelier. Le scénario est écrit par la vie : un langage humain, des maux devenus mots. Dans sa série “ Ceux qui… ”, Zeyno Arcan rend les mots visibles en donnant une forme plastique à la parole.

liens

Le travail est “ scéno-graphique ” : Mise en scène, répétition, et puis – action ! Ainsi le jeu des acteurs dans des dizaines de litres de peinture contribue à la puissance des tableaux. Arrêt sur image au moment même ou tout le sens de la scène se concentre dans un seul instant : l’expression physique de la parole, la vérité ! “ Celle qui aime la vie ”, “ celle qui met corps et âme dans son œuvre” s’étaye sur la puissance émotionnelle de Francis Bacon et l’expérience des “ Anthropométries ” d’Yves Klein ; par son désir de communiquer la “ vie vivante ” et de s’adresser à la part d’humanité en nous, Zeyno Arcan est alors à l’origine d’un nouveau style : la peinture scéno-graphique.

Georges Silva
Syndicat de la Critique Parisienne