L’art pour la guérison spirituelle et la connaissance de soi

Kandinsky, considéré comme l’un des artistes les plus importants du XXe siècle, avait nommé cette puissance de transformation « le spirituel » dans l’art. Il compare la vie spirituelle de l’humanité à un « grand Triangle semblable à une pyramide que l’artiste a pour tâche et pour mission d’entraîner vers le haut par l’exercice de son talent ».

« Entraîner vers le haut », inspirer autrui, c’est donner envie de trouver l’accès à la dimension la plus sublime de Soi par la rencontre, la découverte et la connaissance de son être véritable. Le travail de l’artiste c’est donner à voir la beauté de « qui tu es » pour ouvrir le passage au dépassement d’un état stationnaire. Car réaliser qui nous sommes vraiment, se connaître soi- même et accéder à ses désirs vitaux pour s’épanouir dans la vie, la créer au lieu de la subir, c’est l’oeuvre d’une transmutation intérieure. Je canalise la puissance de l’art pour cette transformation alchimique. La totalité comme but à atteindre.

Vision globale holistique, conscience et révélation 

Voilà tout mon travail d’artiste accompagnatrice capable de lire dans les matériaux que la personne propose. Ce matériel est puisé dans l’être subconscient qui possède un langage subtil pour se faire entendre et dévoiler qui nous sommes. Son langage est si simple, si limpide que le mental ne le comprend pas. Mais il est lisible par l’empathie dans la contemplation et l’écoute qui ouvre à la perception holistique évolutive : que ce soit « entre des lignes » de la parole, dans le geste qui s’ignore ou par la couleur choisie et l’harmonie comprise entre les formes et leurs vides d’un récit, d’un dessin ou d’une action, c’est le langage que je parle. Je communique par le cœur. Pour cette co-création de l’être, je garde l’espace avec une acuité sensible et lucide, ouverte à l’inspiration en permanence, ainsi l’œuvre (la transmutation) advient dans la justesse.

.

.